Elever un chiot, c'est préparer son avenir:

Quand un chiot quitte l'élevage, il doit être prêt à vivre dans sa famille. C'est pourquoi:

- "Une famille, un chiot, une date de départ". Chaque famille a des besoins différents. Une personnes qui a d'autres chiens et l'habitude d'éduquer un chiot appréciera de pouvoir adopter son chiot dès 8 semaines pour pouvoir le "faire à sa main". A l'inverse, une famille sans chien et qui n'en a jamais eu appreciera que le chiot soit "démarré" et adoptera son chiot à l'âge de 12 semaines. C'est pourquoi, bien que la loi nous autorise à vendre les chiots à 8 semaines, nous les gardons jusque 10 ou 12 semaines .  Bien entendu, pour les chiots partant à l'étranger, la question est plus délicate et chaque cas est différent...

- Nous apportons un soin tout particulier à la sociabilisation de nos chiots: sorties en ville, en forêt, rencontre avec des enfants, etc...  Ceci afin de les préparer au mieux à leur future vie de famille !

- Tous nos reproducteurs ont les hanches radiographiées. Ils sont tous dépourvus de tares connues, parce que la santé est une      priorité  pour nous. Et aujourd'hui, grâce aux analyses génétiques, on peut vraiment faire des mariages en connaissance de cause.


- Chez nous, pas de cages: les chiens sont élevés en famille. Pour les chiots, la caisse de mise bas est dans le salon, et quand les petits deviennent plus grand, ils ont une pièce entière pour eux ! Pour les beaux jours, ils ont leur espace extérieur avec accès au jardin de plus de 400 m2.

Et enfin, nous ne nous séparons pas de nos "vieilles" femelles. C'est inconcevable pour nous. Nous leurs sommes trop attachés. De plus, le Barbet est une race à petit effectif: environ 350 chiens en France. Nous avons besoin de tout l'effectif pour pouvoir assurer la survie de la race. C'est pourquoi, nous sommes toujours à la recherche de contrats d'élevage, aussi bien pour les mâles que pour les femelles. N'hésitez pas  à nous contacter!